African Journal of Reproductive Health

 

Revue Africaine de Santé de la Reproduction

ISSN -- e:2141-3606   p: 1118-4841

Published by Women's Health and Action Research Centre (WHARC)

Home | Back Issues | Current Issue | Review manuscript | Submit manuscript

 
 

This Article

 

Abstract

 

 

Table of contents

 

Comments

 

Comments to Editor

 

e-mail Alert

 

Sign Up

 

 

Original Research Article

 

Influence of Independent and Proximate Variables on Condom Use in Selected States in Nigeria

 

AI Akinyemi1*, JO Aransiola2, O Banjo1, O Bamiwuye1, O Fadeyibi1 and A Adewuyi1

1Demography and Social Statistics Department, Obafemi Awolowo University, Ile Ife, Nigeria; 2Sociology and Anthropology Department, Obafemi Awolowo University, Ile Ife, Nigeria

 

*For correspondence: Email: akakanni@yahoo.ca

  

African Journal of Reproductive Health, December 2010; 14[4]: 53-62 [Special Edition]

 

Abstract 

 

The study examined the influence of individual and proximate factors in determining condom use. Current use of condom and condom use during last sex were used as proxies for consistent condom use. Data on 3,797 sexually active respondents of reproductive age were analyzed from the 2007 USAID-COMPASS midline evaluation on basic family planning and reproductive health outcomes in five Nigerian states. About 9% of respondents were current users, while 11% used a condom during last sex. Younger and more educated respondents were more likely to report condom use. Of the 23 variables, four were statistically significant (p<0.05) in predicting current use for females, and five for males; six were statistically significant in predicting condom use during last sex for females and seven for males. The paper concluded that understanding the determinants and predictors of condom use is critical to improving family planning and reproductive health indicators in Nigeria (Afr J Reprod Health 2010; 14[4]: 53-62).

 

Résumé

 

Influence des variables proximaux et indépendants sur l’emploi des préservatifs dans les états choisis au Nigéria. L’étude a examiné l’influence des facteurs proximaux et individuels dans la détermination de l’emploi des préservatifs.  Pour déterminer l’emploi consistant des préservatifs, l’on s’est servi de l’emploi actuel des préservatifs et son emploi au cours du dernier rapport comme des procurations.  Nous avons fait l’analyse des données sur 3, 797 répondants sexuellement actifs et en âge de procréer, à partir de l’évaluation faite en 2007  par USAID-COMPASS sur la planification familiale fondamentale  et les conséquences de santé de reproduction dans cinq états nigérians.  Environ  9% des répondants étaient des utilisateurs actuels  alors que 11% ont utilisé un préservatif au cours du dernier rapport sexuel.  Les répondants les plus jeunes et les plus instruits avaient plus la possibilité de déclarer avoir utilisé les préservatifs.  Parmi les 23 variables, quatre étaient statistiquement  plus significatifs (p<0,05) dans leur manière de prédire l’utilisation actuelle pour les femelles et cinq pour les mâles ; six ont été statistiquement significatifs dans la prédiction de l’utilisation des préservatifs au cours du dernier rapport sexuel pour les femelles et huit pour les mâles. Comme conclusion, l’article affirme que la compréhension des déterminants et des indices de l’utilisation des préservatifs est cruciale pour l’amélioration des indices de la planification et la santé de reproduction au Nigéria (Afr J Reprod Health 2010; 14[4]: 53-62).

 

Keywords : Condom use, Determinants, Sex, Nigeria.

Copyright@2013. Women's Health and Action Research Centre, Benin City, Nigeria

Tel: +234 802 334 7828  E-mail: african_journal@yahoo.co.uk